Transformation à Sosoye | Thomas & Piron

Search on the site

Transformation à Sosoye

default alt

Une rénovation réussie, qui a su conserver l’âme et l’architecture d’un bâtiment ancien pour en faire un lieu d’hébergement et de restauration moderne, répondant à toutes les normes actuelles.

« Pas une pierre n’a été ajoutée au cours des transformations, se réjouit la maîtresse d’ouvrage.

default alt

En effet, tous les matériaux ont été réutilisés et remontés comme autrefois ! »

Fiche technique de la maison

Les caractéristiques de ce projet

  • Emplacement : Sosoye
  • Architecte : Valérie Bourguignon
  • Date de construction : 2015
  • Surface habitable : 360m²

Les détails du projet

  • Matériaux et techniques : Chaudière fonctionnant au mazout, châssis en PVC renforcé d’aluminium (en raison des grandes portées) avec croisillons intégrés (blancs à l’intérieur et gris à l’extérieur), pierre en façade. Les planchers et pierre bleue d’origine (au sol) ont été conservés. Du parquet mélaminé a été posé dans les studios, chacun possédant une chambre (ou un espace de sommeil ouvert pour le flat), une kitchenette, et une salle de bains (avec WC, douche et lavabo). Le studio 4 personnes dispose en outre d’un petit dressing et d’une buanderie. L’isolation a été renforcée au niveau du toit et du sol (les murs de pierre de 60 cm ne nécessitant pas d’isolation supplémentaire !). Un escalier en hêtre mène à la mezzanine.
Interview express des propriéraires
  • 1

    Pourquoi avoir choisi Thomas & Piron Rénovation ?

    Tout d’abord parce que j’avais entendu parler positivement de la firme, via mes clients (ndlr : la propriétaire gère un restaurant). Ensuite, parce que je ne me voyais pas coordonner différentes équipes. Enfin, je ne souhaitais pas un chantier qui dure trois ans. Il s’est finalement étendu sur 13 mois, ce qui était parfait !

  • 2

    Que préférez-vous dans le projet ?

    J’aime beaucoup la salle du restaurant, avec son espace en mezzanine, ses grandes baies vitrées, son mur de pierre… Le flat a aussi beaucoup de succès car il offre une sensation d’espace grâce à son ouverture sur le hall. Il possède également une belle vue sur le clocher, …

  • 3

    Vous êtes-vous heurtée à certaines difficultés ?

    Uniquement des broutilles. Notamment une porte qui manquait à la cave, quelques petits problèmes de serrures et de poignées de porte, et le nouveau raccord électrique, dont je suis toujours en attente. Mais cela ne me pose pas de problème au quotidien, car je suis raccordée provisoirement à l’ancien compteur.

  • 4

    Pas de souci avec le permis d’urbanisme ?

    Non, aucun ! Nous l’avons obtenu dans les délais légaux. La seule remarque était relative au parking, qui n’était pas suffisant. Nous avons donc transformé le jardin en emplacements, ce qui ne posait pas de problème, car nous avons une belle terrasse. Sinon, comme nous avons conservé les matériaux et le style d’origine, le permis est passé comme une lettre à la poste !

  • 5

    Un conseil pour les candidats rénovateurs ?

    Je pense que le plus important est d’avoir une équipe qui collabore vraiment ensemble, avec le but commun de « réussir » le projet. Les trois intervenants – maître d’ouvrage, architecte et corps de métier – doivent dialoguer, tisser un lien de confiance et être constructifs.